Déjà 25 siècles qu’Hippocrate, le père de tous les médecins, avait dit : « Que l’alimentation soit votre première médecine et que votre première médecine soit l’alimentation » . A l’époque d’Hippocrate presque tout aliment était un remède, d’autant que notre mère, la Nature, a fourni à l’homme tout ce qui lui est nécessaire pour être en bonne santé physique, mentale et psychique, plein d’énergie et d’optimisme. Il suffit de suivre les rythmes de la vie en respectant les lois de la nature et non pas de les enfreindre. Malheureusement, l’homme moderne mène une existence si éloignée de ses racines naturelles qu’il ne se souvient guère comment vivre en harmonie avec soi-même et avec la nature. Sa vie aujourd’hui est devenue un combat constant avec de nombreux facteurs de risque et conditions défavorables qui le conduisent à la destruction et aux maladies. Or, les scientifiques sont unanimes que l’alimentation moderne occupe la première place parmi tous ces facteurs. Hélas, la nourriture que l’on consomme aujourd’hui n’est plus un remède, elle est devenue plutôt un poison mortel. La science comme le bon sens reconnaissent, de nos jours, qu’un changement de la nutrition est nécessaire. Il existe beaucoup de théories en matière de nutrition qui, d’une part, prétendent correspondre aux exigences de la nature, et de l’autre, présentent une telle diversité et sont si contradictoires qu’on n’a pas encore obtenu une réponse concrète à la question, de savoir : « Quels sont les aliments sensés réellement nous apporter de l’énergie et une bonne santé ? »

Imposer un modèle quelconque est impensable. Or il est évident qu’on a tous besoin d’aliments sains nous fournissant de l’énergie, nous préservant des maladies et, de préférence, convenant aux goûts individuels et nationaux.

Les nutritionnistes et diététiciens du cabinet holistique “Universum-Medical” sont initiés aux régimes d’alimentation saine développés aussi bien dans les cultures orientales (l’ayurvéda et la médecine chinoise traditionnelle) que dans les pays occidentaux. Le régime prescrit à chaque patient est personnalisé en fonction de ses particularités, préférences et goûts individuels. Le passage au changement se fait parfois progressivement et par étapes, dans d’autres cas plus rapidement et brusquement, mais dans tous les cas, les rythmes du régime prescrit tiennent forcément compte des préférences du patient. Afin de faciliter ce passage à chaque patient sont administrés des compléments alimentaires appropriés garantissant l’approvisionnement de l’organisme en substances nutritives et son nettoyage. Au cours de ce processus les patients apprennent à gérer leur alimentation et se rendent compte que leur santé dépend de deux éléments primordiaux : l’alimentation et la détoxication.

Dans notre cabinet on pratique aussi la méthode de jeûne douce, mise au point par la Bulgare, le Dr Lydia Kovatcheva. C’est un programme de jeûne allégé très efficace dont les résultats ne cèdent en rien à ceux de la cure par la faim classique et qui s’avère beaucoup plus facile à supporter et que l’on peut pratiquer à la maison et à son poste de travail. Cette forme de jeûne est applicable aussi chez les enfants qui prennent volontiers les fruits. Le régime de jeûne allégé à base de fruits et de tisanes élaboré par le Dr Lydia Kovatcheva gagne de plus en plus en popularité et commence à s’exporter même au-delà des frontières bulgares.