« Il ne suffit pas de soigner la tête si tu as mal à la tête, ni
les jambes si tu as mal aux jambes »

 

Cette sentence illustrant la sagesse des guérisseurs anciens traduit parfaitement les principes fondamentaux de la médecine holistique (du mot grec «holos» qui signifie «global, total, entier »). L’être humain n’est pas composé de plusieurs mécanismes dont chacun fonctionne séparément et indépendamment des autres. Quand un seul organe de notre corps est atteint d’une pathologie, tout notre organisme commence à souffrir et l’homme tombe malade. Pour cette raison il est nécessaire de soigner l’homme en tant qu’un tout et non pas en parties séparées.

Les thérapeutes holistiques affirment que la seule façon de soigner une maladie consiste, en effet, à renforcer la résistance générale de l’individu - le système immunitaire de l’organisme, une vision qui résume le deuxième principe de la médecine holistique. Ils partent du concept que tous les êtres vivants sont animés par «une force vitale » (énergie), appelée dans les différentes traditions Prana, Chi, Qi… Si la proportion de cette énergie baisse au-dessous du niveau minimum, notre organisme devient vulnérable aux agents pathogènes dont les virus, les bactéries, les conditions climatiques défavorables, la radiation et l’alimentation malsaine, les émotions négatives, l’environnement social dégradé, etc. La médecine holistique affirme que la maladie n’est rien d’autre qu’une perturbation de la force vitale et que ses symptômes constituent les effets visibles de la perturbation. Un autre aspect très important de la médecine totale constitue son approche individuelle vis-à-vis de chaque patient. La perturbation de la force vitale, c’est-à-dire la maladie, se manifeste par des troubles divers sur le plan émotionnel, physique et mental en fonction de la réactivité individuelle et de l’insuffisance morphologique de chacun. Dans ce contexte l’approche individuelle revêt la plus haute importance pour l’aboutissement réussi du traitement.

La collaboration active du patient au cours du traitement constitue également un facteur primordial. La santé n’étant pas un état statique, aucun remède souverain ne nous permettra de la préserver durablement. Être en bonne santé signifie prendre soin de soi-même le long de toute la vie et s’y investir consciemment. L’organisme humain est une machine incroyablement intelligente dotée d’un énorme potentiel de régénération. La santé offre aussi à l’homme la liberté d’être au moment présent et de réaliser les objectifs qu’il s’est fixés, de vivre la vie dans la joie et de développer sa créativité. Un traitement efficace n’est possible que si l’individu se glisse en profondeur en soi et réussit à repérer les mauvais modèles reçus pour les changer. L’équipe du cabinet de médecine holistique Universum-medical vous tend ses bras et s’engage à vous accompagner au cours de ce voyage vers vous-mêmes, l’aventure la plus émouvante qui soit.